Domaines de compétences du LABM

Les analyses réalisées au laboratoire couvrent l’ensemble de la biologie médicale et de l’anatomo-cyto-pathologie : biochimie, endocrinologie, dosage des marqueurs tumoraux, hématologie, hémostase, bactériologie, parasitologie, mycologie, virologie, sérologie, immunologie, allergologie, cytologie (frottis cervico-vaginaux, ponctions, expectorations, aspirations bronchiques...) ainsi que les prélèvements histologiques (biopsies et pièces opératoires).

Notre compétence s’exerce plus particulièrement dans les domaines suivants :

  • VIH/Sida
    Le LABM propose l’ensemble des analyses permettant le diagnostic et le suivi des patients infectés par le VIH : sérologie de dépistage, Western Blot, charge virale plasmatique du VIH par biologie moléculaire et typage lymphocytaire par cytométrie en flux.

  • Hépatite B
    A côté de la sérologie visant à mettre en évidence l’infection par le virus de l’hépatite B (VHB), le LABM a mis en place la charge virale plasmatique du VHB par biologie moléculaire, technique essentielle à une prise en charge efficace des patients atteints d’hépatite B chronique.

  • Grippe
    Le LABM est en mesure de réaliser le diagnostic par test rapide et biologie moléculaire des virus associés à la grippe saisonnière (virus A/H1N1, A/H3N2, B). Il est capable également d’en réaliser l’isolement sur culture cellulaire.
    Il a par ailleurs mis en place un test de biologie moléculaire permettant la mise en évidence du virus H5N1.

  • Dengue/Arboviroses
    Le LABM est l’unique laboratoire polynésien à pratiquer le diagnostic précoce de la dengue. Il participe activement à la surveillance de la maladie et, en collaboration avec le Laboratoire de recherche en virologie médicale, a mis en place les moyens de diagnostic précoce des infections à virus Chikungunya et West Nile.

  • Tuberculose
    Le laboratoire réalise l’isolement, la culture, l’identification par hybridation moléculaire et l’antibiogramme des mycobactéries.

  • Lèpre
    Dépistage du bacille de Hansen et surveillance des patients en cours de traitement.

  • Leptospirose
    Le LABM réalise le diagnostic précoce par une technique de PCR en temps réel et la recherche des anticorps de type IgM signant l’infection récente.

  • Le diagnostic moléculaire des maladies infectieuses…
 

Panel d'analyses de biologie moléculaire réalisées au LABM

 
     
 

Examens remboursés, pris en charge par la CPS

 
 
Diagnostic de l’infection à Chlamydiae trachomatis (CT)
  • Urines, sperme, prélèvement urétral, liquide péritonéal
  • B100
 
 
Quantification de la charge virale circulante VIH-1 (VIH1)
  • Plasma EDTA
  • B220
 
 
Quantification de la charge virale circulante HBV (HBV)
  • Plasma EDTA
  • B150
 
 
Identification de Mycobacterium tuberculosis (BK)
  • Hybridation sur culture de mycobactérie
  • B150
 
  Examens non remboursés, sans prise en charge par la CPS  
 
Diagnostic de l’infection à virus Herpes simples (HSV)
  • LCR
  • BHN110 (6500XPF)
 
 
Examens non remboursés mais pris en charge par la convention de veille sanitaire ILM/DS
 
 
Diagnostic précoce et typage des virus de la dengue (DENV)
  • Sérum, plasma EDTA, LCR
 
 
Diagnostic précoce de l’infection à virus chikungunya (CHIKV)
  • Sérum, plasma EDTA, LCR
 
 
Diagnostic précoce de la leptospirose (LEPTO)
  • Sérum, plasma EDTA, LCR, urines
 
 
Diagnostic, typage des virus influenza A et B (FLU)
  • Prélèvement nasopharyngé, prélèvement respiratoire
 
 
Sous typage des virus influenza A (H1/H3)
  • Prélèvement nasopharyngé, prélèvement respiratoire
 
 
Diagnostic du virus influenza A/H5N1
  • Prélèvement nasopharyngé
  • Fiche de renseignements obligatoire et analyse épidémiologique de la prescription par référents DS/ILM
 
  Autres  
 
Diagnostic de l’infection à Neisseria gonorrhoeae (NG)
  • Urines, sperme, prélèvement urétral
  • Aide au diagnostic lors de suspicion d’infection à culture négative
 
  A venir  
 
  • Le LABM reste à la disposition des cliniciens pour mettre en place de nouvelles techniques susceptibles de faciliter la prise en charge des patients de Polynésie, quel que soit leur lieu de prise en charge.

  • En fonction des besoins locaux de santé publique ou à l’occasion de protocoles de recherche clinique, le LABM peut également mettre en place de nouvelles analyses de biologie moléculaire (ex : détection et génotypage des papillomavirus humains, mise en place PCR spécifiques de viroses émergentes à potentiel épidémique en collaboration avec le Laboratoire de recherche en virologie médicale,…)

Equipement disponible : analyseur Cobas Taqman 48 (Roche Molecular Systems), analyseur LighCycler 2.0 (Roche Molecular Systems), extracteur Easymag (Biomerieux, plateforme de biologie moléculaire ILM), divers thermocycleurs, salles dédiées à l’activité de biologie moléculaire, laboratoire NSB2.