Les programmes du LPM

Participation à une étude multicentrique internationale pour la validation d’outils de surveillance dans le cadre du programme mondial d’élimination de la filariose lymphatique

Projet mené par le Pr E. OTTESEN

L’ambitieux « Global Programme to Eliminate Lymphatic Filariasis (GPELF) », basé sur une stratégie de traitement communautaire annuel des populations à risque, après une phase d’action très efficace dans les pays de forte endémie, doit maintenant envisager les adaptations nécessaires avant d’aborder la phase finale. Il a été reconnu que de nouvelles actions de recherche opérationnelle devaient être mises en œuvre. Un programme intitulé « Resolving the Critical Challenges Now Facing the Global Programme to Eliminate Lymphatic Filariasis” (2006-2010), financé par la Bill and Melinda Gates Foundation (BMGF), a été mis en place. Il comporte les 8 objectifs suivants :

  • Objectif 1 – Perfectionnement des outils de diagnostic/rendu opérationnel
  • Objectif 2 – Applications épidémiologiques
  • Objectif 3 – Stratégies de surveillance post-traitement
  • Objectif 4 – Impact de la couverture médicamenteuse
  • Objectif 5 – Lutte vectorielle complémentaire
  • Objectif 6 – Alternatives en matière de chimiothérapie
  • Objectif 7 – Analyse de situation au plan financier
  • Objectif 8 – Besoins et fonds disponibles

L'ILM, comme 8 autres pays, participe à l'objectif 1 de ce programme. Dans chaque pays, des prélèvements biologiques (sang et urine) et des collectes de moustiques sont réalisés. La population d’un site sentinelle de 1000 habitants (de tous âges supérieurs à 3 ans) et un groupe de 350 enfants scolarisés (tranches d’âge 6-7 ans et 10 ans) ont été testés (recherche des microfilaires et des antigènes de vers adultes dans le sang, recherche des anticorps anti-filaires dans sang et urine). Dans ce même site, à l’aide de pièges adaptés, 4000 Aedes polynesiensis (vecteur) et 4000 Culex quinquefasciatus (non vecteur) ont été collectés pour la recherche du parasite.

Les données recueillies permettront :

  • d'étudier et comparer la validité des tests de laboratoire disponibles afin d’identifier le ou les meilleur(s) outil(s) de suivi de l’élimination de la filariose au plan mondial ;

  • d'estimer la prévalence de l’infection, le niveau d’exposition aux piqûres de moustiques infectantes et le niveau de transmission dans la population humaine du site étudié.

  Comparaison et validation des outils de surveillance de l'endémie
 

En collaboration avec...

Contribution au programme entomologique : « Eradication of a primary filariasis vector population at an endemic field site »

Projet piloté par le Pr S. DOBSON (Université du Kentucky)

Chef de projet à l'ILM : H. BOSSIN (ILM-LEM)

Participation à des essais de lutte focalisée par le biais de lâchers de moustiques mâles infectés par une bactérie Wolbachia différente de la souche présente dans la population naturelle. Induction d’une réduction de la population du moustique Aedes polynesiensis grâce au phénomène d’incompatibilité cytoplasmique entre mâle et femelle.

Le LPM contribue à ce programme par :

  • les mesures de compétence vectorielle, par infection expérimentale de moustiques en laboratoire à partir de microfilaires de filariens,
  • la mesure des taux d’infection par Wuchereria bancrofti des moustiques collectés sur le site d’étude,
  • la détection des bactéries Wolbachia dans les moustiques.
 Tri des moustiques
 Détection de l'ADN de filaires dans les moustiques