Présentation du LEM

 

En Polynésie, les premières recherches en entomologie remontent au début du 20ème siècle avec les travaux réalisés par des scientifiques français et américains. Il s’agissait essentiellement d’expéditions de prospection, de collectes et de recensement des espèces d’insectes.

Dans les années 1940, la forte prévalence de la filariose lymphatique suscite un intérêt plus prononcé pour l’entomologie médicale et des programmes d’étude des mécanismes de la maladie sont développés pour tenter d’y remédier.

De précieuses informations sur les moustiques vecteurs sont ainsi recueillies à l’insectarium de Paea entre 1946 et 1963, grâce aux médecins et chercheurs venus des Etats-Unis et de France.

En 1969, le Laboratoire d’entomologie médicale ouvre ses portes au sein de l’Institut. Des programmes, menés en collaboration avec l’Institut de recherche pour le développement (Ex-ORSTOM) et l’Institut Pasteur permettent d’échantillonner les archipels polynésiens à la recherche des arthropodes d’intérêt médical.

Aedes polynesiensis, vecteur de la filariose de Bancroft, reste jusqu’en 1993 le thème d’étude privilégié de cette unité. Ces études permettent de préciser la bio-écologie de ce moustique mais aussi son pouvoir de retransmission du parasite Wuchereria bancrofti var pacifica dans le cadre de traitements thérapeutiques expérimentaux. Elles permettent également de tester diverses méthodes de lutte anti-vectorielle.

À partir de 1975, les pôles d’intérêt se multiplient. Les entomologistes effectuent les premières observations sur la biologie, l’écologie et l’identification du moustique Aedes aegypti, principal agent de transmission des virus de la dengue, et des moucherons piqueurs hématophages de la famille des Simulies et des Ceratopogonides (nono), source d’importantes nuisances pour les Polynésiens et frein au développement socio-économique du territoire.

Ce laboratoire a vu ainsi se succéder au fil des années des chercheurs spécialisés dans l’identification, l’écologie et la modélisation des populations d’insectes vecteurs de maladies et responsables de nuisances.

Identification des insectes Elevage de moustiques Surveillance entomologique sur le terrain

Aujourd’hui, le Laboratoire de recherche en entomologie médicale poursuit ses travaux sur la biologie et l’écologie des insectes vecteurs et nuisants qui affectent la Polynésie et explore des stratégies de lutte adaptées à chaque espèce, dans le respect de l’environnement. Il est ainsi résolument engagé dans plusieurs programmes de recherche d’envergure internationale pour une lutte anti-vectorielle durable destinée à rompre le cycle de transmission de la filariose lymphatique ou de la dengue.