Présentation du LASEA

Un outil d’analyse au service du Pays

Créé en 1999, le Laboratoire d'analyses de la salubrité des eaux et des aliments (LASEA) a permis de doter l’Institut Louis Malardé d’un outil d’analyses performant dans les domaines sanitaire, environnemental et industriel.

Le LASEA a initialement été conçu pour satisfaire les besoins du secteur public, par la réalisation d'analyses afférentes à la veille sanitaire et à celles entrant dans un cadre règlementaire. A ce titre et conformément aux dispositions de la Délibération n°2006-58 APF du 17/08/2006 relative aux laboratoires d’analyses de denrées alimentaires, le LASEA est agréé pour les analyses demandées par les Services officiels et reconnu pour les analyses d’autocontrôle par arrêté n°2361/PR du 10/08/2007.

Dans le cadre de sa politique de développement, le LASEA a progressivement étendu son rayon d'activité en adaptant ses prestations analytiques aux exigences des entreprises privées, notamment en ce qui concerne les analyses liées à la qualité de l’environnement. Outre les activités classiques d’analyses de laboratoire, le LASEA propose également ses services dans le domaine du conseil et de l’audit en hygiène alimentaire.

Laboratoire de microbiologie
des eaux

 

Ainsi, les services publics (Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique, Service du Développement Rural, Délégation à l’Environnement...), font appel aux compétences du LASEA pour :

  • les analyses sanitaires relatives à la potabilité de l’eau (au niveau de la distribution ou des ressources tels les forages, les captages…) – Arrêté n°1639/CM du 17/11/1999
     
  • les analyses sanitaires relatives à la qualité des produits alimentaires d’origine animale – Arrêté n°1391/CM du 21/10/1998
     
  • les analyses liées à l’hygiène de l’environnement (eaux résiduaires, eaux de baignade, eaux de rivière…)

Quant aux organismes privés, leurs exigences se basent sur des obligations réglementaires ou encore sur un besoin très spécifique. On peut citer en exemples :

  • les programmes d’analyses d’autocontrôle dans le cadre de la réglementation sur la potabilité de l’eau – Arrêtés n°1639 et 1640/CM du 17/11/1999
     
  • les programmes d’analyses relevant du domaine de l’ingénierie avec des demandes émanant de bureaux d’études (exigences en matière analytique très spécifiques)
     
  • les analyses répondant à des exigences normalisées (entreprise industrielle fabriquant des produits sous licence, analyses exigées dans le cadre d’une certification telle l’ISO 9001…)
     
  • les analyses liées à une démarche qualité initiée par les professionnels (hôtel de luxe, navire de croisière…).

Une équipe compétente

L’équipe du LASEA, composée de 9 agents, se répartit au sein des unités techniques et services transversaux :

  • Unité de chimie analytique
  • Unité de microbiologie, elle-même divisée en deux sections (Microbiologie des aliments et Microbiologie des eaux)
  • Secrétariat de direction et pool de préleveurs
  • Service qualité et métrologie

La politique de recrutement mise en oeuvre au sein du laboratoire a permis de constituer une équipe performante de techniciens supérieurs possédant une solide expérience en matière de contrôle analytique. Cette compétence est par ailleurs maintenue et développée en permanence grâce à un programme de formations externes ou internes.

 


L’accréditation : un gage de fiabilité

Depuis sa création, le LASEA a initié une démarche qualité afin de garantir la fiabilité de ses prestations et fonder ainsi son développement sur une relation de confiance avec ses clients. Cette démarche a été récompensée, fin 2004, par la délivrance d’une accréditation portant le numéro 1-1610, Essais, dont la portée d’accréditation est disponible sur www.cofrac.fr.

Depuis cette date, le LASEA est annuellement audité par des experts qui évaluent la pertinence des actions entreprises pour améliorer le système qualité du laboratoire.

Démarche qualité du LASEA

Des techniques de pointe

Le LASEA dispose de locaux modernes et d’un plateau technique performant grâce à une stratégie d’investissements soutenue destinée à répondre aux nouvelles exigences règlementaires et normatives ainsi qu’à celles émises par les clients, tant au niveau des analyses physico-chimiques que celles pratiquées dans le domaine de la microbiologie.

Un rôle essentiel dans la surveillance sanitaire et environnementale

Le rôle du LASEA dans le dispositif de santé publique et de surveillance de l’environnement du Pays est essentiel et il est impératif de pérenniser son niveau de performance actuel.

La qualité de la vie est en effet liée à la qualité de l’environnement. En Polynésie française, cette problématique s’impose d’autant plus de force que la nature est l’une des plus grandes richesses du pays.

Mieux préserver cette richesse sera un des défis majeurs qu’il conviendra de relever dans un proche avenir.

Dès aujourd’hui, il est clairement établi que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables et que l’environnement ne peut plus absorber les déchets générés par l’activité de l’homme. Un contrôle de la qualité de cet environnement doit nécessairement passer par une régulation et par la mise ne place de nouveaux plans de surveillance s’appuyant sur des indicateurs de qualité plus nombreux et plus fiables.

Dans cette perspective, le LASEA se positionne d’ores et déjà comme un outil de contrôle analytique actif et fiable au service des Polynésiens.